Chaussons de danse : les différents types

Matériel de danse

La danse est une discipline sportive, et artistique, à part entière. Pour pratiquer la danse, il faut donc se munir des vêtements et des chaussures spéciaux. Les chaussons de danse sont ainsi incontournables. En fonction de la forme des pieds du danseur, de son niveau d’apprentissage et de la discipline de danse pratiquée, le choix des chaussons de sport ne doit pas être pris à la légère. Des accidents, dangereux pour certains, ont été expliqués par un mauvais choix des chassons.

Différentes largeurs existent dans les boutiques de vêtements de danse, car les chaussons se portent ajustés pour une souplesse optimale du pied. Le côté esthétique n’est pas sans importance. Des danses comme le balai nécessitent une présence physique et esthétique irréprochable. La pointe, ou ballerine pour les débutantes, ne se portent qu’après des années de pratique de la danse. Il faut donc être particulièrement attentif quant au choix de cette chausson.

Les chaussons de danse sont à choisir en fonction de la danse pratiquée

Il existe des chaussons de danse adaptés à toutes les disciplines et à tous les niveaux : pointes et demi-pointes pour la danse classique, en toile ou en cuir, pleines ou bi-semelles, bottines et chaussons bas pour le jazz, pédilles pour le contemporain, sneakers pour le hip hop ou la zumba, chaussures à claquettes et sandales grecques !

Chaussons demi-pointes :

En cuire ou en toile et se tiennent au pied grâce à des élastiques, les chausson demi-pointes sont utilisées en danse classique et en modern jazz. On peut les trouver à semelle entière ou bi-semelle. Les demi-pointes en cuir à semelle entière sont utilisée à des objectifs d’apprentissage. Elles sont utilisées en petites classes pour obliger les petites filles à « sortir » leur cou-de-pied.

Chaussons pointes

Les chaussons pointes répondent aux exigences de la danse classique et permettent de danser sur l’extrémité distale, aplatie du chausson de danse. Monter sur les pointes n’est pas une décision que la danseuse prend toute seule, cette décision revient à son professeur. Les lésions sont graves et très souvent irréversibles si la danseuse montre « trop tôt » sur les pointes. Le choix des chaussons de danse pointes est de ce fait très important.

Chaussons jazz

Pour pratiquer le jazz dans les règles de l’art, hommes, femmes et enfants mettent des chaussures de jazz spéciaux. Ce sont des chaussons bas en cuir ou en toile, des bottines de jazz ou des chaussures de professeurs qui permettent une élasticité et une souplesse parfaite du pied afin d’effectuer les mouvements les plus difficiles. Le choix des chaussons jazz doit prendre en considération le niveau de l’usager.

Sneakers danse

New jack, hip hop, zumba voire même jazz, les sneakers danse assurent souplesse et amortissement des sauts. Pendant les entraînements ou les compétitions, les sneakers sont l’allié confort et souplesse de votre pied. C’est un accessoire révolutionnaire pour pratiquer différents types de danses modernes avec souplesse et en toute sécurité.

Claquettes Tap-dance

Les chaussures claquettes ont le même nom que la très populaire danse d’origine irlandaise claquettes. Le nom de claquettes vient du son produit par des bouts de fer fixés sur à la pointe et au talon des chaussures du danseur, ce qui fait de lui un percussionniste.

One thought on “Chaussons de danse : les différents types

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *