La danse sportive

Les danses

La danse n’est pas souvent perçue comme un sport et pourtant ! Cette discipline, qui allie la grâce à l’effort, fait travailler le corps et l’esprit. Enfin une activité pour ceux et celles qui veulent bouger sans enfiler un survêtement. Cette terminologie qu’est « la danse sportive » indique sans aucun doute que la danse n’a jamais été perçue comme un sport, d’où la nécessité de créer une discipline à part entière qui fait de la danse un sport.

La danse sportive est pratiquée en couple.
La danse sportive est pratiquée en couple.

Et quand on dit sport on parle nécessairement de règles strictes à respecter, de niveaux allant de l’amateurisme au professionnalisme, mais également de jeux olympiques.

Depuis 1997, le Comité international olympique reconnaît la danse sportive en tant que sport. Néanmoins, il n’est pas encore reconnu comme étant un sport médaillé aux jeux olympiques.

D’autre un côté, la danse est un sport qui se pratique jusqu’au haut niveau. Il développe confiance en soi et estime. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas la danse sportive, elle est la descendante des danses populaires dites « de salon » comme la valse ou la rumba. C’est également un des rares sports de couple. Pratiquée en compétition, elle reste avant tout un sport loisir qui séduit de plus en plus de femmes et d’hommes.

En France, la Fédération Française de Danse organise et développe la danse et participe régulièrement aux Jeux Mondiaux de la danse. Le pays compte actuellement 3000 danseurs répartis sur plus d’une centaine de salon, mais l’engouement à ce sport ne cesse d’accroître tout comme dans le monde. A titre d’exemple, au Royaume Uni on compte 20.000 étudiants à l’Inter Varsity Dance Association. Au Japon, où l’enthousiasme pour cette danse n’est sans égal, les championnats de la danse sportive sont retransmis en direct à la télévision.

La danse sportive acquiert doucement, mais sûrement, ses lettres de noblesses et le nombre d’inscription dans les écoles de danses augmente d’année en années, touts âges confondus, grâce notamment à la médiatisation de plus en plus importantes des compétitions internationales de danse.

Les niveaux de la danse sportive

La danse pratiquée en tant que sport comporte deux disciplines de danse à savoir les danses latines et les danses dites « standards ». Ces dernière forme englobe le tango, la danse viennoise, la danse anglaise, le slow fox et le quickstep. Pour les danses latines on retrouve principalement la samba, le cha cha cha, le rumba, le paso doble et le jive. Notons également que dans le style international il y a deux autres styles (ou groupes), à savoir : la 10 danses : 5 standard et 5 latines, ainsi que la danse en formation : équipes de 10 couples dansant des danses latines ou standard.

Pour ce qui est des règlements de la danse sportive, il faut tout d’abord faire la différence entre la danse de compétition, qui obéit forcément à des règles et des figures bien définies, et la danse hors compétitions ou en pratique amateur. Les figures de cette dernière ne connaissent pas de restrictions ou très peu.

On peut compter huit niveaux de la danse sportive internationale, qui sont les mêmes pour les danses latines et les danses standards. Un danseur peut concourir à des niveaux différents dans les deux styles.

  1. Débutant
  2. Pré-Bronze
  3. Bronze
  4. Argent (Espoir)
  5. Or (Aspirant)
  6. Pré-Amateur (National)
  7. Amateur (International)
  8. Professionnel

Les bienfaits de la danse, côté sport

Danser développe les capacités cardio-vasculaires, raffermit cuisses et fessier, et sculpte votre corps. La danse développe également la mobilité, le rythme et l’expression. En la pratiquant, vous apprenez à maîtriser le tempo et les variations rythmiques, à déplacer votre corps dans l’espace. De la passion du tango argentin aux rythmes cubains de la salsa, ou endiablés du rock acrobatique… Vous transmettez vos émotions à chaque mouvement en travaillant votre expression gestuelle et le contrôle de votre regard. Enfin, vous pratiquez un sport, du vrai sport !

Comment apprendre la danse sportive ?

La danse sportive est un sport, ce qu’il vous faut par conséquent est un coach, un entraîneur. L’idéal serait de prendre des cours ou de rejoindre une association. Si vous débutez, pas de problème, la plupart des écoles et des clubs spécialisés enseignent de nombreuses danses. Et pas besoin de s’inscrire avec un partenaire. N’hésitez pas à assister à différentes leçons pour trouver les pas qui vous conviennent. Et n’oubliez pas de présenter un certificat médical d’aptitude lors de votre inscription car ce sport nécessite un effort physique considérable.

Déroulement des cours de danse sportive :

L’apprentissage se fait en douceur, pas de panique. Vous apprenez d’abord des pas et des figures de base les plus simples. L’accent est mis sur le positionnement du corps et des mains. Il s’agit de s’initier à la danse en couple et aux caractéristiques propres à chacun des styles. Le cours type commence généralement par une série d’exercices de rythme et un échauffement en groupe, le tout en musique. Les pas de base et figures sont répétés sans partenaire. Ensuite, les éléments enseignés sont repris en couple pour les ajuster et les perfectionner. Un pas à gauche, deux pas à droite… Ce n’est pas si facile ! La réussite passe par un travail de répétition, il n’y a pas de secret. Mais l’essentiel est de s’épanouir. La compétition n’est pas une fin en soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *